Les traitements contre le VIH

Le traitement de l’infection par le VIH repose sur l’utilisation de médicaments connus sous le nom de médicaments antirétroviraux.

Les médicaments antirétroviraux agissent en bloquant la multiplication du VIH. Un·e patient·e séropositif·ve qui ne prends pas de médicaments antirétroviraux peut avoir une charge virale élevée, cela veut dire qu’elle a beaucoup (plusieurs milliers, voire plusieurs millions) de copies de virus par millilitre de sang. L’objectif du traitement antirétroviral est de rendre la charge virale la plus faible possible : c’est ce qu’on appelle la charge virale indétectable. La charge virale est indétectable quand la quantité de virus dans le sang est tellement faible qu’elle n’est plus mesurable lors des tests sanguins (avec les techniques de laboratoire actuelles).

Grâce à l’efficacité des traitements et à condition bien sûr qu’il soit bien suivi, la grande majorité des patient·es traité·es ont une charge virale indétectable. Les avantages de ces améliorations sont bien sûr très importants : d’une part, l’infection n’évolue plus, la personne est en meilleure santé, et d’autre part, le virus ne peut plus être transmis lors de relations sexuelles même si elles ne sont pas protégées. Bien entendu, il y a toujours un risque pour les autres infections sexuellement transmissibles si le préservatif n’est pas utilisé. Enfin, les traitements permettent  également de donner naissance à  des enfants séronégatifs.

Les traitements antirétroviraux se sont également considérablement simplifiés puisque, aujourd’hui, la majorité des patient·es peuvent être traité·es avec 1 à 3 pilules/jour en une seule prise. Le chemin parcouru par rapport aux traitements très compliqués du passé est donc considérable.

A quoi sert le traitement anti-VIH

Les traitements antirétroviraux se sont également considérablement simplifiés puisque, aujourd’hui, la majorité des patient·es peuvent être traité·es avec 1 à 3 pilules/jour en une seule prise. Le chemin parcouru par rapport aux traitements très compliqués du passé est donc considérable.

Comment fonctionnent les traitements ?

Le VIH infecte principalement les cellules du système immunitaire (notre système de défense) appelées lymphocytes CD4. Pendant les premières années de l’infection par le VIH et en l’absence de traitement, le nombre de cellules CD4 chute progressivement et le système immunitaire s’affaiblit. Il devient alors incapable de lutter contre les infections et vous pourriez alors développer des maladies : c’est le stade sida.

Les traitements agissent de diverses façons en fonction des molécules qu’ils contiennent.

Le traitement empêche le virus d’entrer dans la cellule CD4

Le traitement empêche le virus d'entrer dans la cellule CD4

Le traitement empêche le virus de se multiplier dans la cellule CD4

Le traitement empêche le virus de se multiplier

Le traitement empêche le virus de sortir de la cellule et d’infecter d’autres cellules CD4

Le traitement empêche le virus de sortir de la cellule et d'infecter d'autres cellules CD4

Le traitement endort le virus. Une fois le virus endormi, vous ne pouvez plus transmettre le VIH lors de relations sexuelles

Le traitement endort le virus