Le préservatif : pour se protéger contre les IST et le VIH

Le préservatif (externe ou interne) est l’outil le plus utilisé et le plus accessible pour se protéger et protéger son·sa·ses partenaire·s contre le VIH et les IST.

Pour que la protection soit efficace, il faut bien suivre le mode d’emploi. Une mauvaise utilisation du préservatif peut causer des déchirements ou des glissements pendant le rapport sexuel. La protection contre le VIH et les IST n’est alors plus assurée.

  • Pour chaque rapport sexuel, utilisez un nouveau préservatif.
  • Il ne sert à rien de mettre 2 préservatifs à la fois.
  • Certaines personnes sont allergiques au latex. Pour elles, il existe des préservatifs sans latex. Demandez à votre pharmacien.
  • La plupart des « accidents de capotes » sont dus à une mauvaise utilisation : entraînez-vous en solo ou à deux avant de passer à la pratique.
  • Vous pouvez acheter des préservatifs à la pharmacie, dans les sex-shops ou en grande surface. Des préservatifs gratuits ou bons marchés sont également disponibles dans certaines associations de prévention du VIH et dans les Centres de Planning Familial
  • Les préservatifs doivent être conservés dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière. Conserver un préservatif dans un portefeuille ou dans une poche risque de l’abîmer car il sera compressé.
préservatif-masculin

Le préservatif externe (masculin)

Il est le plus répandu. Il ressemble à un doigt en caoutchouc très fin qui sert à recueillir le sperme. Il faut le mettre avant tout rapport sexuel. Ne mettez pas le préservatif au dernier moment car le liquide séminal (liquide transparent qui apparaît lors de l’excitation) peut transmettre le VIH et les IST.

Pensez aussi  à vérifier la date de péremption figurant sur l’emballage ! Sachez aussi que l’’inscription « CE » sur l’emballage assure une garantie de qualité du préservatif qui répond aux normes européennes.

mode d'emploi preservatif externe
  1. Déchirer doucement l’emballage pour ne pas abîmer le préservatif.
  2. Poser le préservatif sur l’extrémité du pénis en érection.
  3. Pincer délicatement le petit réservoir entre deux doigts pour en chasser l’air.
  4. Dérouler-le doucement sur le pénis en érection (attention à le dérouler dans le bon sens).
  5. Immédiatement après l’éjaculation, le garçon doit se retirer en retenant le préservatif à la base du sexe pour ne pas le perdre.
  6. Fermer le préservatif en le nouant et le jeter dans une poubelle.
preservatif-feminin

Le préservatif interne (féminin)

Peu connu et peu utilisé, le préservatif interne (féminin) offre aussi une protection efficace contre le VIH et les IST. Il se met à l’intérieur du vagin et peut être placé plusieurs heures avant le rapport sexuel. Fabriqué en polyuréthane ou en nitrile, le préservatif féminin constitue une alternative pour les personnes allergiques au latex. Pensez à vérifier la date d’expiration du préservatif figurant  sur l’emballage !

mode-demploi-preservatif-interne
  1. Se mettre en position confortable: couchée, assise ou debout avec un pied posé sur une chaise.
  2. Au niveau de la flèche, déchirer l’emballage vers le bas et retirer le préservatif interne du paquet avec précaution. Ne pas utiliser pas de couteau ou ciseaux qui pourraient endommager le préservatif.
  3. S’assurer que l’anneau interne se trouve au fond du préservatif. Tenir le préservatif par cet anneau en le pressant entre le pouce et l’index.
  4. Sans le relâcher, insérer l’anneau dans le vagin et pousser-le aussi loin que possible.
    Lorsque le préservatif est en place, l’anneau externe doit se trouver à l’extérieur du vagin. Il recouvre les organes génitaux externes. Le préservatif féminin n’est pas difficile à mettre, on s’y habitue au bout de 3-4 essais. Il convient aussi bien aux jeunes filles qu’aux femmes ayant de l’expérience
  5. Ne jetez pas le préservatif dans les toilettes mais remettez-le dans sa pochette pour le jeter dans la poubelle.

Le lubrifiant facilite le rapport sexuel

Le lubrifiant facilite les rapports sexuels vaginaux et anaux, diminue le risque de rupture du préservatif et, de manière générale, réduit les risques d’irritation. Il est donc particulièrement recommandé en cas de rapports anaux ou de sécheresse vaginale. Il permet également d’augmenter le confort de la relation.

Il convient d’en mettre en quantité suffisante à l’extérieur du préservatif externe, mais aussi sur le vagin ou sur l’anus. Seul un lubrifiant à base d’eau est sans risque : tout corps gras (vaseline, savon, beurre, huile solaire, …) est à éviter, car il fragilise le préservatif qui risque alors de se déchirer.

Et pour les fellations aussi ?

Peu de gens ont le réflexe d’utiliser un préservatif externe pour la fellation. Pourtant, même si le risque de transmission pour le VIH est plus faible, la contamination est possible via la présence de liquide pré-éjaculatoire ou de sperme dans la bouche. Il est également possible de transmettre d’autres IST via la fellation. Pensez à choisir des préservatifs aux goûts fruités !

Arrêter l’utilisation du préservatif : en parler et décider dans le couple.

Quand on a une relation stable et régulière avec le·la même partenaire, il arrive un moment où on pense à arrêter d’utiliser des préservatifs. Les deux partenaires doivent alors réaliser un test de dépistage pour le VIH et pour les IST.

Si les résultats sont négatifs pour les deux partenaires, ils·elles peuvent alors arrêter le préservatif sans risquer une infection. Il faut toutefois continuer de se protéger d’une grossesse non désirée en ayant recours à un moyen de contraception.

Si l’un·e des deux partenaires a un résultat positif pour une IST, il·elle devra se faire soigner. La plupart des IST se soignent très bien. L’arrêt du préservatif dans le couple pourra à nouveau être envisagé quand le partenaire sera complètement guéri.

Si l’un·e des deux partenaires a un résultat positif pour le VIH, il·elle pourra immédiatement être pris·e en charge et recevoir des traitements adéquats. Dans un premier temps, l’utilisation du préservatif sera recommandée. Dans un deuxième temps, si le·la partenaire séropositif/séropositive atteint une charge virale indétectable, et moyennant l’accord de son·sa partenaire, l’arrêt du préservatif pourra être envisagé. Il est capital d’en parler avec le médecin spécialiste du VIH. Plus d’info ? Voir Indétectable = Intransmissible

farandole_de_préso

Commandez vos préservatifs gratuits

La Plateforme prévention sida peut vous envoyer gratuitement quelques préservatifs chez vous. Cette offre est uniquement valable pour des envois en Belgique car la Plateforme Prévention Sida est une asbl belge ayant une mission sur le territoire de la Communauté française de Belgique. Notre mission n’est donc pas internationale.