Le dépistage du VIH, pourquoi et comment ?

Quand et pourquoi faire un dépistage ?

  • Suite à une prise de risque(rapport sexuel non protégé, déchirement du préservatif, partage d’une seringue ou de matériel d’injection infecté). Attention, pour une prise de risque ayant eu lieu il y a moins de 72h, il est possible d’avoir un traitement d’urgence préventif qui peut réduire fortement les risques de contamination par le VIH. Ce traitement se nomme le  Traitement Post-Exposition ou TPE.
  • Lorsque vous êtes en couple stable et que vous souhaitez arrêter le préservatif 
  • Lorsqu’une grossesse est envisagée 
  • Lorsque le médecin le propose; c’est souvent le cas pour les femmes enceintes ou juste avant une opération chirurgicale
  • Pour savoir si vous avez été en contact au cours de votre vie avec le VIH
  • Pour se rassurer

 

Il est important de savoir si on a le VIH pour commencer le plus tôt possible un traitement afin de :

  • diminuer les effets du virus sur sa santé
  • augmenter son espérance de vie et améliorer sa qualité de vie
  • diminuer la quantité de VIH dans son sang jusqu’à ce qu’il soit indétectable et rendre ainsi le virus intransmissible

Le dépistage, c’est quoi ?

Il sert à détecter la présence d’anticorps anti-VIH dans l’organisme. Les anticorps servent à défendre l’organisme contre l’infection. La présence de ces anticorps traduit le fait que le VIH est présent dans votre corps.

  • Si le test détecte la présence d’anticorps, il est positif et vous avez le VIH
  • Si le test ne détecte pas d’anticorps, il est négatif et vous n’avez pas le VIH

Les anticorps n’apparaissent pas directement dans le sang lorsque l’on est infecté·e par le VIH. En effet, il faut un certain laps de temps et c’est pour cela qu’il faut attendre plusieurs semaines (6 ou 12 semaines en fonction du type de dépistage) pour faire le test après une prise de risque.

Comment faire un dépistage ?

Il existe 3 types de dépistage.

Soyez vigilant·e car il y a un délai d’attente nécessaire entre la prise de risque et le test de dépistage pour avoir un résultat fiable à 100%. Ces délais varient selon le type de dépistage que vous faites (voir tableau ci-dessous).

TROD-salive

1. Test de dépistage classique

Il s’agit d’un test réalisé par une prise de sang.

TROD salive

2. Test Rapide à Orientation Diagnostique (TROD)

Il s’agit d’un test réalisé avec de la salive ou une goutte de sang, avec un résultat en quelques minutes. En cas de résultat positif, il est obligatoire de le confirmer par un test classique.

TROD-goutte-de-sang
KIT-autotest

3. Autotest

Il s’agit d’un TROD vendu en pharmacie que vous pouvez réaliser vous-même à partir d’une goutte de sang. En cas de résultat positif, il est aussi obligatoire de le confirmer par un test classique par prise de sang.

autotest

TABLEAU RECAPITULATIF

Où? Comment? Quand? Réception des résultats Prix
  • Dans certains Centres de référence VIH
  • Dans des entres de dépistage (Centre Elisa, Help Center,…)
  • A l’hôpital
  • Chez un·e médecin
  • Dans un centre de planning familial
  • Dans une maison médicale,…
Prise de sang 6 semaines après la dernière prise de risque Environ une semaine après le test Entre 0 et 50€
Où? Comment? Quand? Réception des résultats Prix
  • Dans certains Centres de référence VIH
  • Dans des centres de dépistage (Centre Elisa, Help Center,…)
  •  Dans certaines associations
  • Via le projet ACTION TEST
Prélèvement d’une goutte de sang au bout du doigt ou de salive (peu courant en Belgique) 3 mois après la dernière prise de risque
  • Sang : 1 minute après le prélèvement
  • Salive : environ 20 minute après le prélèvement
Proposé gratuitement par les associations
Où? Comment? Quand? Réception des résultats Prix
Disponible en pharmacie et à faire chez soi Prélèvement, à faire soi-même, d’une goutte de sang au bout de son doigt 3 mois après la dernière prise de risque Quelques minutes après le prélèvement Environ 30 €

En savoir plus :

  • Pendant la période d’attente, entre la prise de risque et le dépistage, il est important de bien penser à vous protéger. Si vous avez été infecté·e par le virus, le risque de le transmettre est encore plus fort pendant cette période.
  • Le dépistage ne peut pas être imposé et doit se faire avec l’accord de la personne. Les résultats sont confidentielset tenus au secret professionnel.
  • Il est également important de se faire dépister pour les autres IST. N’hésitez pas de le demander lors de votre dépistage du VIH.

Le dépistage est le seul moyen de savoir si vous avez été infecté·e. Plus tôt vous êtres dépisté·e, plus tôt vous serez mis·e sous traitement et meilleure seront votre espérance et votre qualité de vie