Le Traitement des IST

La plupart des IST, mis à part le VIH/sida, peuvent être traitées et guéries sans laisser de séquelles. Si vous avez été dépisté·e positif·ve pour une IST, il est important de bien suivre le traitement prescrit par le·la médecin et ce jusqu’au bout car se soigner correctement permet aussi d’éviter de transmettre l’infection à son·sa·ses partenaire·s.

Dans la mesure du possible, il est aussi conseillé de prévenir son·sa·ses dernier·ères partenaire·s afin qu’ils·elles puissent aussi se faire dépister et si besoin bénéficier  d’un traitement. Ceci permet de casser la chaîne de transmission de l’infection.

Durant le traitement, il est important de respecter une abstinence sexuelle ou selon le cas d’avoir des rapports protégés. Demandez conseil à votre médecin lors de la mise sous traitement.

Cible-syphilis

Même s’il n’y a pas de symptômes visibles ou que ceux-ci ont disparus, il ne faut pas laisser une IST sans traitement. Une IST non traitée peut être une porte d’entrée pour le VIH ou pour une autre IST car les muqueuses de la personne infectées sont fragilisées. De plus, il faut être vigilant·e car il est possible d’être infecté·e par plusieurs IST en même temps.

Tableau récapitulatif du traitement des principales IST :

Traitement Guérison Traitement Préventif
VIH OUI NON OUI (PrEP)
Hépatite B OUI OUI sauf en as l’hépatite chronique (+-10% des cas) vaccination
Hépatite C OUI OUI NON
Herpès  génital OUI OUI les lésions se guérissent mais risque de récidive car on reste porteur·euse du virus à vie NON
Human Papilloma Virus (HPV) OUI OUI les lésions se guérissent mais risque de récidive car on reste porteur·euse du virus à vie vaccination
Chlamydia OUI OUI NON
Gonorrhée OUI OUI NON
Syphilis OUI OUI NON